/Tout savoir sur l’utilisation de l’acide acétique

Tout savoir sur l’utilisation de l’acide acétique

L’acide acétique est un composant indispensable dans la fabrication de certains produits industriels (peinture, pesticides, plastiques, etc.) et alimentaires (vinaigre). Dans le premier cas, cet élément provoque des effets négatifs pour la santé des êtres humains. Mais lorsqu’il est utilisé dans les aliments, il ne présente aucun danger. Il s’agit même d’un élément de base de la médecine traditionnelle.

Acide acétique, c’est quoi ?

L’acide acétique (CH3-COOH) ou acide éthanoïque est un acide carboxylique. C’est le plus important de ce groupe d’acides. Il dispose d’un goût acidulé qui fait la particularité du vinaigre, des cornichons et des pains. Théoriquement, cet acide présente des effets positifs pour la santé.

L’acide acétique s’avère être le composant principal du vinaigre. Sa proportion varie entre 4 à 18 %. Il est considéré comme un agent de conservation et additif alimentaire. Certains produits comme la peinture, l’encre, les colorants, les produits chimiques photographiques, les pesticides, certains produits d’entretien ménager, etc. requièrent également de l’acide acétique dans leur processus de fabrication.

Utilisation de l’acide acétique

L’acide acétique est un composé organique incolore qui se présente sous forme de liquide. Il a une saveur très distincte et dispose d’une odeur assez irritante. L’utilisation de l’acide acétique est très diversifiée.

Vinaigre :

On obtient du vinaigre en réalisant une fermentation de l’éthanol et en utilisant l’acide acétique comme principal ingrédient. En général, la teneur en acide acétique varie entre 4 à 8 % en volume lorsqu’il s’agit d’un vinaigre de table et pouvant atteindre jusqu’à 18 % pour le décapage. L’acide acétique est naturellement présent dans les vinaigres naturels, mais avec des petites quantités. Cet élément est présent dans tous les types de vinaigres.

Antiseptique :

L’acide acétique est également reconnu par ses propriétés antibactériennes. Utilisé comme un antiseptique, il peut lutter contre certaines bactéries comme celles de la tuberculose et celles résistantes aux médicaments. Des études ont montré que même à faibles quantités, l’acide acétique peut inhiber les plaies en empêchant la croissance des agents pathogènes, la formation de biofilms et la préformation de biofilms. L’utilisation de l’antiseptique est uniquement réservée aux professionnels médicaux.

Peinture et solvants :

L’acide acétique est également un excellent élément dans le processus de fabrication des peintures et des solvants. Cet acide est utilisé dans la production du monomère d’acétate de vinyle. Cependant, une réaction chimique contenant de l’éthylène, d’acide acétique et d’oxygène sur un catalyseur au palladium produit l’acétate de vinyle. Étant séparé en un certain nombre de polymères différents, l’acétate de vinyle s’avère être les composants communs des adhésifs et des peintures.

Photographie et film :

De nos jours, on utilise l’acétate de cellulose dans le domaine de la photographie et du film. Un produit qui a remplacé le film de nitrate des années 50. En déshydratant l’acide acétique, on obtient un composé organique appelé cétène. On met, ensuite, ce composé en réaction avec de l’acide acétique afin d’obtenir l’anhydride acétique. C’est à partir de ce dernier qu’on fabrique l’acétate de cellulose.

Détartrants et antirouille :

L’acide acétique est présent dans le vinaigre qui se présente sous forme de gel. Il s’agit d’un produit inodore et 100 % écologique. Sa concentration en acide acétique est de 12 %, favorisant ainsi le dégraissage, le détartrage et le nettoyage en profondeur. Il a une texture qui permet de couvrir toutes les surfaces. On l’utilise pour nettoyer, dégraisser et détartrer les baignoires, les éviers, etc.

Formule chimique et composition

L’acide acétique a comme formule chimique CH3-COOH. Il appartient au groupe d’acides carboxyliques (COOH). Parfois, il appartient également au groupe acétyle (CH 3 CO) lié au groupe hydroxyle.

La formule moléculaire de l’acide acétique est C2 H4 O2 avec une masse moléculaire de 60.05 g/mol.

À noter que l’acide acétique est un acide faible. Il possède d’autres dérivés comme les chlorures d’acide, les anhydrides, les esters et les amides.

Un acide acétique chauffé à une température supérieure à 440° donne naissance au dioxyde de carbone et au méthane.