/Tawashi, la brosse japonaise nettoie-t-elle bien la fonte ?

Tawashi, la brosse japonaise nettoie-t-elle bien la fonte ?

Nettoyage des ustensiles de cuisson en fonte avec une brosse à récurer traditionnelle Tawashi.

Un Tawashi est une brosse à récurer traditionnelle utilisée au Japon. La brosse est fabriquée à partir de fibres végétales naturelles ; elle est également de petite taille et tient bien dans votre paume. Qu’il s’agisse de nettoyer les planches à découper en bois, les casseroles et les poêles d’essuyer le banc de cuisine et aussi de nettoyer la fonte, cette brosse peut tout faire.

Une autre utilisation du Tawashi est de frotter les légumes tels que les pommes de terre, les carottes et le gobo (bardane) qu’apparemment la petite brosse japonaise fait très bien. Cependant, lorsque j’ai entendu dire qu’elle était traditionnellement utilisée pour nettoyer la fonte, cela a vraiment éveillé mon intérêt. Je suis descendu au centre domestique local et j’en ai pris quelques-unes pour les essayer. Voici plus d’informations sur la fabrication du tawashi

Mes premières pensées étaient que les poils seraient trop durs et je me demandais si cela ne ferait pas plus de mal que de bien.

 

Les brosses Tawashi sont largement utilisées au Japon. La plupart des Home Centers ont leur propre marque maison.

Alors, comment s’est comportée la brosse à récurer japonaise sur ma fonte ?

Dans cet article, vous pourrez en apprendre plus sur la brosse à récurer Tawashi et aussi la voir testée sur des ustensiles de cuisson en fonte.

 

Cet article couvre :

  • Histoire de la brosse à récurer japonaise
  • Types d’éponges
  • Voyez la brosse japonaise nettoyer une poêle assaisonnée et un plat émaillé.
  • Découvrez les résultats du test.
  • Les avantages et les inconvénients de la brosse à récurer Tawashi.
  • Où peut-on en acheter une ?

Histoire du Tawashi

Les premières versions

L’histoire des premiers Tawashi remonte à des centaines d’années. Bien qu’ils étaient un peu différents à l’époque. Les Japonais, utilisaient de la paille de riz pour fabriquer les premières versions de la brosse. Au 20ème siècle, les pinceaux Tawashi utilisaient des fibres végétales alternatives telles que la fibre du palmier à vent et du cocotier. Fait important, cette fibre absorbait peu d’eau, ce qui la rendait parfaite pour une utilisation en cuisine.

 

Version d’aujourd’hui

En 1907, un jeune homme d’affaires appelé Nishio Shouzaemon a inventé ce qui est maintenant le plus célèbre Tawashi appelé Kamenoko Tawashi. Comme beaucoup d’inventions, c’était un peu un accident. Nishio s’est essayé à la fabrication de paillassons en fibre de noix de coco. Cependant ses paillassons n’étaient pas robustes, les poils s’aplatissaient après quelques utilisations ce qui les rendait inutiles pour essuyer la saleté. 

Un jour sa femme a utilisé le matériau d’un de ces paillassons puis l’a utilisé comme un frottoir. Cela semblait bien fonctionner et Nishio a découvert que le fait de plier la fibre rendait plus fort et que l’eau adoucissait les poils de sorte qu’il convenait à la plupart des surfaces sans les rayer. Il a réussi à attacher astucieusement la fibre à un fil pour qu’elle puisse être façonnée et ne se détache pas facilement. Très probablement en apprenant de sa précédente tentative de fabrication de paillassons et c’est ainsi que Kamenoko Tawashi est né.

 

Kamenoko Tawashi

Le Kamenoko Tawashi est la marque la plus reconnue de frottoir japonais. Il se présente dans un emballage orange avec une mignonne petite tortue sur le devant.

Le nom est lui-même est assez intéressant 

  • Kame signifie « tortue »
  • no signifie « de »
  • Ko est « enfant »

Basiquement, le scrubber se traduit par bébé éponge tortue nommé d’après la tortue de compagnie du fils de Nishio. 

 

La marque Kamenoko fabrique des épurateurs japonais depuis plus de cent ans. Kamenoko est un nom connu de tous au Japon. Les brosses sont vraiment bien faites, alors si vous voulez en essayer une, cherchez le paquet orange avec la tortue sur le devant.

 

Types de Tawashi

Au Japon, le Tawashi est tellement ancré dans la culture que les éponges qui étaient faites de matériaux différents étaient encore appelées Tawashi. Voici quelques exemples.

  • Akuriru tawashi acrylicアクリルたわし est fait de laine acrylique et est utilisé pour la céramique.
  • Kameno Tawashi亀の子束子est le tawashi traditionnel fait de fibre de palmier utilisé pour la plupart des nettoyages de vaisselle y compris la fonte.
  • Kinzoku tawashi金属たわし Kin est l’or en japonais utilisé pour décrire les récureurs en laiton ou en acier inoxydable.
  • Suponji tawashi スポンジたわし éponge standard ou Scotch Brite.

Nettoyage d’une poêle en fonte et d’un plat émaillé avec un Tawashi.

Matériaux: 

  • Kame no tawashi
  • Poêle en fonte
  • Staub plat émaillé

Objectif : Voir si le gommage japonais nettoie bien deux types d’ustensiles de cuisson en fonte, la fonte nue et la fonte émaillée.

 

Méthode: 

  • J’ai fait cuire un mélange d’œufs brouillés sans beurre à feu vif.
  • Après avoir fait brûler les œufs, j’ai ensuite raclé les œufs à l’aide d’une spatule en laissant un horrible gâchis.
  • J’ai rempli la casserole avec de l’eau chaude et n’ai pas ajouté de liquide vaisselle.
  • Après cinq minutes, j’ai récuré la casserole à l’aide du Tawashi.

Quel gâchis. J’ai fait cuire les œufs sans beurre ni huile. Même si je dois admettre que je suis impressionné par la Staub. L’œuf veut s’écailler même avant le nettoyage. Ce n’était pas censé se produire.

Résultats:

  • Il était facile à utiliser et l’œuf s’est soulevé avec facilité.
  • J’essuie la casserole avec une serviette blanche pour voir si elle nettoie bien les casseroles. Aussi, le voir si elle a soulevé l’assaisonnement ou rayé l’émail.
  • L’épurateur japonais a nettoyé les deux casseroles sans tache.
  • La brosse Tawashi n’a pas soulevé l’assaisonnement ou rayé l’émail de mes casseroles.
  • Les braises se sont ramollies dans l’eau.

Conclusion:

L’utilisation de la brosse Tawashi a très bien fonctionné. Je m’attendais à ce qu’elle soulève l’assaisonnement mais ce n’est pas le cas. J’ai même frotté le pourtour de la Loge pour vraiment essayer de faire de mon mieux pour soulever l’assaisonnement mais ça n’a pas marché. Bien que je doive admettre que ce n’était qu’un seul test et lire l’instruction avant l’utilisation et je ne prends aucune responsabilité pour vos casseroles.

L’épurateur a vraiment bien fonctionné. Bien mieux que ce que je pensais. J’ai également fait cuire quelques œufs au plat après pour voir s’il y avait des taches noires d’assaisonnement sur les œufs. Il n’y en avait pas, donc la brosse a fait un bon travail de nettoyage de mes casseroles.

Vrais-je l’utiliser ? Oui, je le ferais à ma grande surprise. Pour un peu d’amusement, je pensais que j’allais écrire une mauvaise critique cependant il a dépassé mes attentes 10 fois. Cependant, comme un épurateur en acier inoxydable, les particules de nourriture peuvent entrer dans les poils, donc j’essaierais d’enlever le plus de nourriture possible avant le nettoyage.

 

Avantages d’un Tawashi

  • Utilise des fibres naturelles
  • Doux pour la fonte
  • Relativement bon marché
  • Un crochet utile
  • N’absorbe pas beaucoup d’eau

Inconvénients d’un Tawashi

  • La fibre peut tomber
  • Plus cher qu’une éponge standard
  • Les particules de nourriture peuvent entrer dans les poils